Pinar del Rio

C'est une petite étape digestive sur le retour vers la Havane. Il n'y a pas grand chose à voir. En fait, on fait une ballade sur une rivière sous-terraine baptisée "la grotte de l'indien" parce qu'une des concrétions calcaire fait penser, sous un certain angle qu'il ne faut pas rater, à un profil d'indien. Le reste du temps ça resemble essentiellement à ce que c'est : un gros caillou ! Mais la ballade est agréable, même s'il est difficile d'y faire beaucoup de photos ... et j'ai loupé l'indien ! J'ai donc photographie ma squaw ... c'est donc devenu ma "grotte de la squaw" !

On ressort par un autre côté de la colline. Sur le parking, de magestueux arbres en fleur, je ne sais pas de quoi il s'agit. Ensuite, sur la route, dans un petit village : une école communale. Gros effort de la part de Cuba en cette matière : il est très difficile de rencontrer un analphabète à Cuba. On peut pas avoir faux sur tout!