Soroa

Direction plein ouest par l'autoroute. C'est une voie ouverte des deux côtés, d'où parfois des traversées de bétail inattendues. A Cuba, on dit "Autopista". Première étape : Soroa ; on s'y arrête pour visiter l' "Orchideario" qui, comme son nom l'indique, est un jardin botanique consacré essentiellement à l'élevage des orchidées. Je dis bien "élevage" parce qu'une fois qu'ils sont sortis de terre, les jeunes plants grandissent dans une serre qu'ils appellent là-bas "la nurserie" ...

On commence par découvrir les orchidées épiphytes : elles poussent sur d'autres végétaux avec lesquels elles vivent en symbiose.
Voici la Nurserie ....
Malgré l'omni-présence des orchidées, d'autres espèces végétales sont présentées ... Pour tous mes visiteurs qui connaissent bien Madagascar, voici deux spécimens originaires de la Grande Île Rouge : un "Lagestroenia specio" (jacaranda) en fleur, et un Ravinala.

Le jardin est très agréable à parcourir ... un peu pentu parfois mais bien arrangé comme une sorte de jungle apprivoisée. Finalement on est un peu comme ces anciens chasseurs d'orchidées qui parcouraient des jungles impénétrables et découvraient parfois une nouvelle espèce ... Ici des arbres qui poussent directement dans les rochers qu'ils finissent par casser ...

Elément de fierté de Cuba : cet oiseau, dont j'ai oublié le nom et qui a les couleurs du drapeau cubain : du noir, du gris clair et du rouge.
Je ne sais pas comment on fait, mais dans la plupart de nos voyage, ce n'est jamais la bonne saison pour les fleurs ! On a quand même un peu de chance avec cette petite orchidée.
Un autre végétal dont je ne connais pas le nom scientifique mais que tout le monde appelle ici "l'arbre hypocrite" : suivant l'axe de vision, on verra des feuilles vert tendre, ou des pétales de fleurs blanches ... qui laissent croire que c'est la fleur alors que celle-ci est toute petite au milieu et ne se distingue pas de loin, ce qui est un comportement bizare en opposition avec le rôle normal de la fleur.

Une orchidée vraiment surprenante : l'orchidée chocolat. Vu qu'elle est d'un rose éclatant, le nom ne vient pas de sa couleur, mais bien de son odeur. Elle dégage un délicieux parfun de cacao ... on ferme les yeux et on a l'impression d'avoir le nez dans une boîte de Van Houten ...
Enfin, une rose surprenante : la rose céramique. Son nom vient de ce qu'elle a des pétales très épais, très raides et très brillants ... Elle est magnifique.